De mère en fille

Hier je parlais à ma soeur de ma très regrettée grand mère, celle qui était pour moi comme une seconde maman.

Je regardais mon fils arroser les plantes et à chaque fois qu'il fait ça avec passion j'imagine combien il aurait adoré faire ça avec ma grand mère qui avait un jardin si joli, dont elle prenait soin avec tant d'affection.

Alors je me perds dans ce jardin, et je suis rattrapée par la réalité : elle n'est plus là, elle n'aura jamais rencontré mon ptit bout, elle n'aura jamais fait "tic tic tic" en lui chatouillant les pieds, elle ne lui aura jamais donné la becquée comme elle l'a fait tant de fois quand elle s'occupait de moi enfant.

Je n'aurais jamais cru que devenir parent et surtout "maman" allait remuer tant de choses en moi vis à vis de ma famille avec laquelle j'ai pris mes distances depuis longtemps (par indépendance et besoin de tracer ma route).

Je me croyais libre de toutes ces attaches familiales et la maternité… Lire la suite...

Ma tambouille d’avril 2022

Ce mois de mars a été très intense car j'ai dû prendre beaucoup d'avance en prévision des travaux dans ma maison à partir du 21 mars.

J'ai avancé lentement mais sûrement sur ma boutique, malheureusement toujours la 5e roue du carrosse, mais ça progresse je pense voir la fin du tunnel en avril / mai.

Dans cet article tambouille ce mois ci il sera donc principalement question de ma petite maison et de ma boutique dont je vous montre visuellement les avancées ! Et également des projets qui me font toujours un peu vivre comme instagram, les opés auxquelles je participe et leurs tarifs en toute transparence !

Lire la suite...

Colère noire

Devant mon écran d'ordinateur j'ai soudain mon champ de vision qui se rétrécit, je n'entends plus vraiment ce qui se passe autour de moi, mon rythme cardiaque s'accélère, ma mâchoire se crispe.

En lisant l'e-mail que j'ai sous les yeux je ne le sais pas encore mais j'entre peu à peu dans la plus grande colère que j'ai jamais connue.

Une colère qui a commencé dans un silence assourdissant et que j'ai dû étouffer chaque jours pendant un bon mois pour garder la tête claire et ne pas faire quelque chose qui pourrait me porter préjudice alors que j'étais déjà la victime de la bêtise et la malveillance de quelqu'un.

J'ai frappé l'auteur de ce mail mille fois dans mon esprit, je l'ai insulté comme personne dans mes rêves, je lui ai écrit des réponses d'une violence inouïe qui ont toutes finies à la corbeille.

Je l'ai haï tellement fort qu'aujourd'hui encore j'ai les poings qui se serrent en repensant à lui.

On ne m'avait encore jamais attaquée ainsi alors que j'&eacut… Lire la suite...

Fille – Garçon

Depuis qu'il est tout bébé les gens prennent mon fils pour une fille : il a des traits fins, de grands yeux et de longs cils et j'imagine que ça joue dans l'inconscient collectif.

Mais j'ai décidé très tôt de ne pas corriger les gens, parce que mon fils pour le moment il s'en fout, son père et moi également, et quand il sera en âge de le faire il corrigera les gens s'il le souhaite.

Mais en attendant, ça crée des situations franchement désagréables dont je me passerais bien.

Ça se passe toujours un peu de la même manière : on est dehors dans une aire de jeu, et un parent avec son enfant dit un truc du style "Bonjour princesse" ou "Comme elle parle bien" ou "Tu veux jouer avec la petite fille ?"

Moi je corrige pas parce que j'ai pas envie d'insister là dessus en permanence devant mon fils.

5-10 minutes plus tard les gens m'entendent dire un truc au masculin genre "mon chéri" et 80% du temps ils s'offusquent.

Ce qui m'énerve au … Lire la suite...

Transformation

Ces deux dernières années j'ai traversé une petite crise vestimentaire dont je sors complètement depuis peu.

Vous m'auriez vu il y a 10 ans juger intérieurement celles qui se négligent, vivent en jogging et n'ont cure de l'image qu'elles renvoient aux autres.

Vous m'auriez dit que j'aurais la même allure pendant plus d'un an après la naissance de mon fils je ne vous aurais pas crus, toute idiote et trop sûre de tout savoir sur la vie et sur moi même que j'étais.

Je ne savais pas sur quelle pente on peut parfois glisser lentement mais sûrement et combien il peut être difficile de la remonter.

Il faut dire qu'après avoir pris ma revanche sur l'adolescence et alors que j'avais enfin la belle vie, le bon job, le bon mec, le bon look je pensais pas que j'enverrai tout valdinguer un jour.

Lire la suite...

Ne me contredisez pas

Depuis que je m'exprime en ligne j'en ai vu des vertes et des pas mûres : derrière un écran et sur un clavier les langues se délient et c'est la porte ouverte à tous les débordements.

Je crois sans mentir m'être malheureusement mangé plus de murs dans la tronche et de propos violents que d'argumentaires contraires mais polis et sagement argumentés.

Et ça m'a rendu allergique et très intolérante à la contradiction non mesurée.

Trop je crois...

Lire la suite...

C’est un hérisson…

Vous êtes plutôt du genre à vous montrer immédiatement sous un jour sympathique à de nouvelles connaissances ou bien vous jouez les chats méfiants et distants en attendant d'en savoir plus ?

Vous savez là quand ils s'approchent sur le bout des pattes, reniflent votre main en tendant le cou avant de repartir en courant au fond de la pièce.

Moi j'ai dépassé le stade du chat depuis longtemps je crois, depuis l'enfance je suis plutôt dans le clan des hérissons :

Quand je rencontre quelqu'un je me roule en boule et je sors les pics bieeeen avant de montrer mon ventre tout doux.

Et il faut s'y piquer avant que je me métamorphose comme par magie en une personne joyeuse et pleine d'entrain...

Lire la suite...

Un odieux personnage

Vous avez déjà dû témoigner contre quelqu'un pour un procès ? Moi oui, et j'en menais pas large.

Je me souviens avoir relu mon témoignage en tremblant un peu : je me demandais les conséquences qu'auraient ce papier que je venais de remplir sur moi, sur ma vie.

Et si il m'arrivait quelque chose ?

Mais celui contre je témoignais était une personne violente je le savais, et la personne pour qui je témoignais en avait fait salement les frais.

Je savais que rien n'était vraiment anonyme dans un procès, les avocats ont les pièces, les personnes impliquées dans l'affaire également...

Et si il voulait se venger contre moi ?

Voilà tout l'histoire de l'odieux personnage contre qui j'ai témoigné un jour...

Lire la suite...

Ma tambouille de mars 2022

Ce mois de mars a été très intense car j'ai dû prendre beaucoup d'avance en prévision des travaux dans ma maison à partir du 21 mars.

J'ai avancé lentement mais sûrement sur ma boutique, malheureusement toujours la 5e roue du carrosse, mais ça progresse je pense voir la fin du tunnel en avril / mai.

Dans cet article tambouille ce mois ci il sera donc principalement question de ma petite maison et de ma boutique dont je vous montre visuellement les avancées ! Et également des projets qui me font toujours un peu vivre comme instagram, les opés auxquelles je participe et leurs tarifs en toute transparence !

Lire la suite...

Passions honteuses

Goûts douteux, passions inavouables ou honteuses... Je pense ne pas être la seule à avoir longtemps eu des loisirs risibles pour la majorité des gens pour absolument aucune raison valable.

Mais aujourd'hui, je crois qu'on est entrés dans une ère où il est possible de se trouver des hobbies sur mesure parce que plus aucune activité ne se terre dans des sous sols à l'abri des censeurs du cool et du bon goût.

Ou alors c'est moi qui avec l'âge n'en ai plus rien à faire de ce que pense les autres de mes activités extra scolaires ?

Non je ne pense pas, j'ai le sentiment qu'actuellement n'importe quel sujet de niche trouve son audience parce qu'on est tellement submergés de contenus généraliste en ligne qu'il faut se frayer un petit chemin de traverse quelque part pour trouver son public.

La nécessité de se tailler une part de marché pour les entreprises à multiplié les possibilités et ouvert un paquet de perspectives en matière de centres d'intérêts.

Vous l'avez senti vous le vent du… Lire la suite...