fbpx

Parentalité - Féminisme - Influence - 3615 Ma Vie

Passions dévorantes

J'ai toujours aimé faire les choses sérieusement et avec assiduité : lire, en apprendre le plus possible, me doter du matériel adéquat, rencontrer des gens qui partagent mes passions, participer à des ateliers...

Quand je découvre ou redécouvre quelque chose qui me plaît je peux être un véritable bulldozer.

Il y a des passions que je "saigne" un peu plus vite que d'autres et parfois ça me quitte aussi vite que c'est arrivé.

Lire la suite...

Le ruban rouge dans les toilettes

Une année ma mère s'est acheté un livre de sorcellerie qui a ouvert la porte des enfers à la maison.

Je m'en souviens encore, c'était un grand livre avec une couverture velours violette avec un titre écrit en turquoise : "le livre des sortilèges" ou quelque chose comme ça.

Je crois qu'on les a TOUS essayés et ça a été un sacré bordel pour certains.

Les deux les plus mémorables ayant été le sortilège d'amour et le rituel de purification.

Je rappelle qu'avec ma soeur on avait 15 et 12 ans (j'étais l'aînée).

Moi ça a été le sortilège d'amour bien entendu (j'étais obsédée par la gent masculine depuis le CM2, j'étais hyper attirée par eux mais j'avais un corps de gamine je ne les intéressais pas du tout, j'étais comme Claudia dans entretien avec un vampire).

J'étais tombée amoureuse de notre voisin (qui était complètement con mais il m'obsédait et je pouvais voir dans sa chambre depuis la mienne,… Lire la suite...

Le week end en famille

Je crois que plus je vieillis plus j'ai du mal à être en famille trop longtemps : je supporte mal les réflexions, surtout concernant l'éducation de mon fils, j'ai une façon de vivre et de m'organiser différente qui irrite tout le monde...

Et ça me stresse parce que je me demande si je fais comme tout le monde pour que ça se passe bien ou si j'impose aussi un peu ma façon de faire.

Lire la suite...

Un ami qui vous veut du bien…

La publicité ciblée, ça a commencé il y a 6-7 ans à m'énerver avec les pre-roll de tests d'ovulation clearblue sur youtube.

A CHAQUE fois que je voulais regarder une vidéo j'avais cette pub et ça m'horripilait au plus haut point,

Putain encore un harcèlement supplémentaire pour enfanter !

Mon mec lui n'avait JAMAIS cette pub et cette idée me rendait dingue.

C'était pas comme si je voyais cette pub parmi tant d'autre dans le métro, s'adressant à tout le monde et pas seulement à moi même.

Non c'était à CHAQUE vidéo. Pour moi femme entre 25 et 37 ans.

Lire la suite...

Retrouvailles

Du plus loin que je m'en souvienne j'ai toujours chargé la mule, toujours.

Ce matin j'essayais de remonter le temps pour me demander quand j'avais pris du temps pour moi, plus de loisir que de travail, et dans ma vie il n'y a eu qu'une année comme ça : 2011

Une année où je considère que j'ai été en pleine crise existentielle.

Et je me suis dit que c'était fou ça que je mette une étiquette un peu négative sur ce moment où j'ai arrêté de bosser comme une acharnée pour profiter un peu de la vie.

Lire la suite...

Le fantasme et la réalité

Le jour où j'ai réalisé que ce dont on rêve est parfois loin d'être le pays des merveilles qu'on s'imagine c'est la première fois qu'on m'a organisé une surprise.

J'avais TOUJOURS fantasmé sur les scènes de séries ou de films où l'héroïne rentre chez elle, crevée, qu'elle ouvre sa porte, pose ses clés, allume la lumière et là y a 40 personnes qui crient "surpriiiiiiiise".

J'avais toujours pensé que c'était absolument génial de passer d'un état d'esprit à un tout autre en une seconde, de voir tous ses amis quand on avait prévu de passer la soirée seule, que l'attention devait remplir chaleureusement le coeur.

Mais quand ça m'est arrivé j'ai compris que c'était juste une construction dans ma tête, parce que dans les films l'héroïne est toujours contente.

Moi je venais de passer une journée de merde, j'étais hyper déprimée par mon travail, je suis rentrée chez moi les larmes aux yeux et quand mon mec à ouvert la p… Lire la suite...

Raconter des histoires

Depuis une semaine mon fils aime se raconter des histoires dans sa chambre et hier pour la toute première fois il m'a dit "maman tu peux t'en aller je voudrais être tout seul pour me parler".

Il a 4 ans 1/2, et j'attendais ce mouvement d'indépendance depuis un moment, mais ça m'a fait tout drôle : "ça y est il veut faire quelque chose qu'on a toujours fait ensemble sans moi : raconter des histoires".

Lire la suite...

Le labrador et le papillon

L'autre jour je traînais sur facebook et je me suis mise à aller regarder de vieilles photos de moi, un truc que je fais de temps en temps depuis quelques années, comme quand on ouvre un album photo chez ses parents.

Et en regardant les commentaires postés par mes amis à l'époque j'ai constaté qu'il y en avait plein qui avaient disparu parce que les gens ont quitté la plateforme.

C'est bizarre, comme des petits souvenirs qui s'effacent.

Lire la suite...